Des aides financières peuvent être attribuées aux propriétaires qui réalisent des travaux pour améliorer l'isolation de leur habitation.

La TVA à 5.5 %

Les travaux d'isolation réalisés par des professionnels dans des habitations datant d'au moins 2 ans bénéficient d'une TVA à 5.5%, sur le prix des matériaux, comme sur le coût de la main d'œuvre.

Le crédit d'impôts

Un crédit d'impôt s'applique sur le prix d'achat de matériel performant, qui devra être acheté et posé par un professionnel détenteur d'une qualification RGE. Peuvent en bénéficier non seulement les propriétaires, mais aussi les locataires d'une résidence principale construite depuis plus de deux ans. Le plafond est fixé à 8000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple marié.

En 2016, ce crédit d'impôt s'élève à 30% des dépenses engagées.

La Prime éco-énergie

Par son dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) créé par la loi POPE en 2005, l'Etat oblige les vendeurs d'énergie (gaz, électricité, pétrole …) et de carburant à inciter les particuliers à réaliser des économies d'énergie grâce à une aide financière.
La Prime-énergie vous permet de bénéficier d'une aide non négligeable lorsque vous entreprenez des travaux de rénovation énergétique (isolation, chauffage, énergies renouvelables…)

L'éco Prêt à Taux Zéro

Le prêt à taux zéro écologique, l'éco PTZ doit faciliter le financement des investissements visant à améliorer les performances énergétiques des habitations existantes et utilisées comme résidence principale. Au final, ce prêt doit permettre de contribuer à la réduction des émissions de CO² par les habitations françaises.
Pour en bénéficier, il faut combiner deux types de rénovation figurant dans la liste précisée par la loi. De simples travaux d'isolation ne suffiront donc pas pour bénéficier de ce prêt avantageux, mais ils pourront par exemple être couplés avec le remplacement du système de chauffage ou avec celui des fenêtres. Le prêt est plafonné à 30 000 € et à 300 euros par m². Si vous effectuez deux travaux, vous toucherez 20 000 € au maximum. Il est attribué sans condition de ressource et est de nouveau, depuis 2012, cumulable avec le crédit d'impôt mentionné plus haut sous condition de ressources.

Les autres aides

Mais d'autres organismes peuvent également vous aider de différentes manières. Renseignez-vous entre autres auprès des collectivités locales et de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH). Celles-ci peuvent en effet vous accorder des subventions, tenant compte notamment de la performance énergétique des matériaux choisis. Des sociétés privées, comme GDF ou les banques, peuvent aussi faciliter le financement de vos travaux d'isolation

Découvrez les différentes aides financières pour la réalisation de travaux d’isolation dans votre maison